11 avril 2017

Comment manager la Génération Y en 6 étapes | Cremedelacreme.io

La Génération Y fait couler beaucoup d’encre. Voici quelques pistes de réflexions personnelles pour décoder le Management de la génération Y. Né en 1989, la même année qu’internet, je suis de cette fameuse génération Y.Laissez moi vous expliquer ce qui m’anime au quotidien et quelques pistes de réflexion sur ma pratique. Côté pile, j’ai une formation technique en réseau, télécommunication et développement. Côté face, j’ai la chance d’avoir un environnement familial fortement entrepreneurial et d’avoir été formé à l’animation par les Salésiens de Don Bosco. Eux enseignent la pédagogie de la confiance, c’est cette pédagogie qui me guide quand je me retrouve seul face à des décisions complexes et ayant un impact pour mon environnement.

La Génération Y
Elle regroupe des personnes nées approximativement entre le début des années 1980 et le début des années 2000. L’origine de ce nom a plusieurs attributions : pour les uns, il vient du « Y » que trace le fil de leur baladeur sur leur torse ; pour d’autres ce nom vient de la génération précédente, nommée Génération X ; enfin, il pourrait venir de la phonétique anglaise de l’expression « Y », signifiant « pourquoi ». Les Américains utilisent également l’expression “Digital Natives” pour pointer le fait que ces enfants ont grandi dans un monde où l’ordinateur personnel, le jeu vidéo et l’Internet sont devenus de plus en plus importants.

Le succès de la notion de Génération Y dans les entreprises prend appui sur le déphasage entre les besoins et attentes des jeunes de la Génération Y et le mode de fonctionnement de l’entreprise.Le fossé générationnel s’expliquerait par une accélération du changement, l’apparition des NTIC (Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication), une hiérarchisation différente dans les transmetteurs de valeurs. L’Église, l’armée voire la famille seraient moins influents que ne le seraient l’Internet, la télévision voire les réseaux relationnels.

Lire la suite de l’article sur Cremedelacreme.io